Reign of Chaos

Un monde où tout est possible et où chacun peut inventer sa propre race, ou prendre une existant déjà pour faire évoluer son personnage dans un monde irréel, un monde de combats et de haine, d'amour et d'amitié, où tout évolue selon vos désirs...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Asha Stella

Aller en bas 
AuteurMessage
Asha
Perso à l'essai
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2
Age : 24
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Asha Stella   Sam 20 Sep - 16:16


Nom : Stella. Ce nom signifie «étoile».

Prénom : Asha, qui signifie «souhait».

Race : Ange, et ça se voit à son adorable bouille, non ? Comment ça, vous ne voyez pas ses ailes ?... Ah, la raison est simple : ce ne sont pas des ailes «normales» que tous les anges se doivent d’avoir. Celles-ci ont obtenu une étrange consistance ; elles peuvent «fondre» dans le corps de leur propriétaire. Même si Asha insiste à se proclamer ange, je l’appellerais plutôt une «sorte d’ange»…

Age : On lui donne rarement plus que son âge. Proposez donc ; treize, quatorze ?... Raté, la demoiselle entame fraîchement sa seizième année. Et oui, qui l’eut cru ?

Caractère : «Comment dire… Bien qu’Asha soit un ange, je n’ai jamais réussi à y croire complètement. Enfin, je veux dire… Son caractère n’est pas vraiment celui qu’on peut espérer d’un être censé symboliser le bien et la pureté. Je ne dis pas qu’elle n’est pas gentille, oh non, seulement… Sa douceur est une force redoutable. Un caractère bien trempé comme je n’en ai jamais vu. Elle ne m’a jamais montré son côté faible, mais pourtant, je suis persuadée que lors de certaines nuits, elle aussi pleure… Enfin je crois.
Asha, c’est un peu mon héroïne, mon exemple, mon modèle. Quelqu’un à qui je voudrais ressembler. On dirait qu’elle ne doute jamais, toujours très sûre d’elle et franche. Drôle et plutôt extravertie, il me semble ne l’avoir jamais vue gênée ou timide… Quoiqu’il me semble qu’elle a toujours un peu de mal avec les garçons. Ses habitudes de garçon manqué ne m’ont jamais gênée, au contraire ; je trouve ça vraiment mignon… Elle n’a peur de rien –ou presque- et supporte les blessures les plus douloureuses avec juste une grimace ou une blague.

Par contre, on ne peut pas tout lui envier… Elle comprend très bien les autres mais pour ce qui sont des études, je ne peux vous dire qu’une chose : elle est complètement nulle ! Je crois que je n’ai jamais vu quelqu’un d’aussi distrait. Ce qu’on lui apprend entre par une oreille et ressort par l’autre… Franchement frustrant pour quelqu’un comme moi qui tentais de lui apprendre quelques théorèmes de base ou de lui faire lire de grands auteurs.

Pourtant, elle a l’oreille musicale et un bon coup de crayon ; j’étais toujours surprise de voir les crayonnés qu’elle parvenait à faire avec tant de réalisme. La majorité représentait un paysage, un animal, la nature en somme. Mais quelques croquis de personnages se glissaient entre ces chefs-d’œuvre incomplets, sans que je puisse deviner s’il s’agissait de personnes réelles ou bien de personnages fictifs. Quoiqu’il en soit, j’aimais beaucoup ses dessins… Je crois qu’il m’en reste quelques-uns, mais je ne les donnerai pour rien au monde !
Enfin, je me souviens de nos rares disputes… Mais souvent très violentes. Asha est une véritable tête de mule, incapable de changer d’avis à moins qu’on lui expose très clairement, et avec des preuves s’il vous plaît, qu’elle a tort. Cependant, si par miracle vous parvenez à lui faire prendre conscience de ses erreurs, rien ne dit que la situation s’arrangera. Oui, en plus d’être têtue, elle se vexe également assez vite, s’enflammant pour un rien. Encore heureux qu’elle n’ait pas beaucoup de force dans les cure-dents qui lui servent de bras, sinon je ne donnerais pas cher de ma peau !

Voilà tout ce que je peux vous dire à propos du caractère de notre petit ange. Plus jeune que moi, elle n’en demeure pas moins plus courageuse, plus forte, et parfois même un peu trop pour son bien. Même s’il n’est pas difficile de s’entendre avec elle, il est plus difficile de ne pas s’attirer ses foudres par la suite… Bon courage à vous qui allez côtoyer cette gamine têtue ! Mais je suis sûre que vous saurez apprécier ses qualités. Du moins je l’espère. Je me demande si elle grandira un peu un jour, ou même si elle a commencé à mûrir…»

Pouvoirs : Etant donné qu’Asha n’est pas exactement un ange, l’héritage des pouvoirs de ces êtres ailés est bien mince : la demoiselle ne possède qu’une habilité à créer une sorte de «bouclier», qui la protège de toutes les agressions extérieures. Quand bien même un pouvoir offensif lui aurait été légué par hasard, je doute qu’elle soit capable de s’en servir correctement…
Je ne peux pas me permettre d’oublier cette particularité d’Asha ; un pouvoir unique qui, jusque là, n’a jamais été possédé par un vivant –ou alors mettez-moi au parfum, car je n’en ai jamais vu… Vous connaissez tous ce principe qui fait baver d’envie, celui des génies ? Ces êtres fabuleux qui exaucent n’importe lequel de nos vœux ? Et bien, c’est de ce genre de pouvoir dont il s’agit. Néanmoins, exaucer un vœu n’est pas chose courante, ni même aisée. Ainsi, je me dois de vous informer que pour qu’un souhait soit exaucé, il y a certaines conditions.
Tout d’abord, Asha ne peut pas exaucer l’un de ses propres souhaits, même si pour qu’un vœu se réalise, il faut que la demoiselle le souhaite également. Pour se faire, une de ses plumes devra être arrachée –ce qui est plutôt douloureux… Elle disparaîtra si le souhait est exaucé. Néanmoins, ce fabuleux don a ses limites : ramener une personne à la vie, ou au contraire tuer –de manière directe- sont impossible. Un souhait difficile puisera dans les forces de la demoiselle, ce qui, à un certain degré, peut lui faire perdre conscience, la plonger dans le coma, et même la tuer. Enfin, un souhait peut rater : dans ce cas, il faut le refaire.

Arme(s) : Son regard angélique qui ferait fondre la plus effrayante des brutes ?

Métier : Asha n’a pas de métier fixe, on peut donc dire qu’elle fait «un peu de tout». Quand cela est possible, elle prend une petite compensation en échange des souhaits qu’elle exauce… Après tout, il faut bien vivre, non ? Vivre en dépendant de la générosité des autres est un concept tout de même assez risqué, alors la demoiselle enchaîne les petits boulots.

Description physique : «Je ne sais pas ce qui m’a le plus surpris lorsque j’ai rencontré Asha. Peut-être était-ce sa démarche, ces larges enjambés pourtant si souples, légères et pleines d’élégance. Ou bien était-ce son allure angélique, malgré ses habitudes de garçon manqué ? Je la revois encore sauter les trois dernières marches de cette escalier de pierres, sans même se soucier du vent qui souleva légèrement sa robe… Sa divine robe qu’elle était fière d’avoir cousue de ses propres mains ; le tissu n’était certes pas de haute qualité, mais je me surprenais à envier pareilles tenues.

C’était une robe d’un blanc immaculé, aux manches ballons attachées par de simples petits rubans, et aux volants qui lui donnaient toute sa féminité, d’après moi. Je ne sais pourtant pas ce qui m’avait le plus charmé dans ce vêtement : ces jupons qui ne couvraient que ses cuisses, son divin décolleté qui accrochait mon regard peu importe mon humeur, ses épaules et son dos nus qui me donnaient l’envie irrésistible d’effleurer et de caresser sa peau que je devinais douce comme celle d’un bébé, ou bien son corset qui, en plus de mettre sa fine taille en valeur, faisait de sa poitrine ce superbe décolleté que j’aimais tant, sans aucune honte.

Je ne sais plus tellement ce qu’elle chaussait, mais il me semble qu’elle portait une paire de petits escarpins d’un blanc bien moins pur que celui de sa robe, mais qu’elle s’efforçait de garder propres. Un autre détail m’avait interpellé : ce ruban bleu à volants blancs –encore et toujours ces froufrous…- qu’elle accrochait dans ses cheveux à l’aide d’une barrette. Je ne cessais de lui demander l’intérêt de porter un aussi gros ruban de cette manière, «posé» sur la tête, mais tout ce que ce petit ange me répondait était une question, mais dont je me souviens parfaitement : «C’est mignon, non ?». J’acquiesçais en silence, un léger sourire aux lèvres.
Maintenant que je me rappelle de ce ruban, je me souviens également de ses cheveux. Par le passé, elle les avait très longs, en bas du dos. Ils étaient tout simplement magnifiques : d’un blond rayonnant comme de l’or, lisses et doux comme de la soie. Je ne parvenais pas à comprendre pourquoi Asha tenait tellement à les garder courts plutôt que de les laisser pousser ; j’aimais ce carré court qui ne lui arrivait qu’au milieu du cou, mais il ne faisait qu’accentuer ses mauvaises habitudes garçonnes, ce que je ne pouvais m’empêcher de lui répéter. Mais elle ne m’a jamais écouté, mais elle n’a jamais écouté ce qu’on lui disait, d’ailleurs… Son regard déterminé ne la quittait pas.

Ah, je crois que je suis tombé amoureux de son regard en premier… Ces grands yeux à la couleur froide mais unique, ce gris qui prenait une teinte bleutée les jours de pluie, bordés de longs cils d’un brun clair. La détermination se lisait dans ces deux pierres précieuses, aussi séduisantes qu’effrayantes. Quelque chose en elles me captivaient, et je ne pense pas être le seul dans ce cas. Son âme ne s’y reflétait pas, au contraire : elle semblait lointaine, voilée, impossible à atteindre. Pourtant, l’amour pouvait se lire dans ce regard glacial, un contraste qui ne m’aura jamais laissé de marbre, et dont je me souviendrai probablement toujours.

Chaque détail de son être est ancré en moi ; à défaut d’avoir réussi à comprendre sa personnalité. Je me souviens d’absolument tout ce qui m’a été donné de voir, et même les détails les plus insignifiants : son petit nez fin, légèrement recourbé, ces douces lèvres rosées au goût divin, inoubliable. Je donnerais tout pour un jour goûter de nouveau à ces lèvres qui hantent mes nuits comme mes jours. Enfin, plus formellement, je peux dire qu’Asha mesurait dans le mètre soixante, peut-être un peu moins. Très fine, elle n’avait aucune gêne à dire son poids ; quarante-six kilogrammes précisément.
Je pense avoir presque dit tout ce qui me revient en mémoire, sans m’étaler sur le sujet… Ah, je sais qu’Asha ne portait pas de bijoux lorsque je l’ai rencontrée. Aucun, absolument aucun. Son prétexte était qu’elle oubliait toujours de les mettre le matin et de les enlever le soir. Je lui ai tout de même offert un collier ; une chaîne en argent à laquelle un pendentif en forme de croissant de lune était accroché. Pourquoi ? Tout simplement car lors de l’une de nos discussions au clair de lune, elle s’était exclamée qu’elle adorait la lune, peu importe sa forme, pleine ou en croissant. Je me demande si elle porte toujours ce présent, et si en regardant la lune, elle se souvient de nous…»


Dernière édition par Asha le Ven 7 Nov - 20:24, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elyade
Survivante de l'ancien Monde
avatar

Féminin
Nombre de messages : 31
Age : 30
Localisation : Avec Veledan...
Date d'inscription : 27/06/2008

MessageSujet: Re: Asha Stella   Sam 20 Sep - 18:50

Bienvenue Asha, j'espère que tu seras vite parmi nous ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Asha Stella
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le prix Stella & Darwin awards
» Shooting Star ? Stella [Acceptée]
» Licorne ? Stella [Acceptée ?]
» BADASS ? Solaris ~> Stella [acceptée]
» Ah, si le Trône de Fer était mien...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Reign of Chaos :: Avant de RP :: Présentations-
Sauter vers: