Reign of Chaos

Un monde où tout est possible et où chacun peut inventer sa propre race, ou prendre une existant déjà pour faire évoluer son personnage dans un monde irréel, un monde de combats et de haine, d'amour et d'amitié, où tout évolue selon vos désirs...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Validé] Asphodelus Amaryllis

Aller en bas 
AuteurMessage
Asphodelus
Perso à l'essai
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1
Age : 27
Date d'inscription : 20/03/2008

MessageSujet: [Validé] Asphodelus Amaryllis   Jeu 20 Mar - 19:33

Nom : Amaryllis

Prénom : Asphodelus

Race : "Humain" (Il s'agit en fait d'une expérience biologique de type humanoïde)

Age : 24 ans.

Caractère : Asphodelus est une personne paradoxale. Il lui arrive d'être gentil, timide et chaleureux et cela se transmet directement dans son comportement qui est parfois épris de pitié pour chaque entité souffrant, mais il lui arrive également d'être un tueur froid, cruel et sadique qui est prêt à s'acharner pour la destruction de sa cible. Marqué profondément par un souvenir doulereux, il déteste l'injustice, même s'il n'hésite pas à l'incarner parfois. On est prêt à se demander si Asphodelus n'est pas schizophrène, à se contredire ainsi... Toutefois, il y a un trait qui est présent chez ces "deux personnalités", c'est le fait qu'il aime rester neutre lors de litige.

Pouvoirs: Appelée "Aura de Plasma" les "pouvoirs" d'Asphodelus viennent simplement des expériences qui ont étés opérées sur son corps. Il est capable de générer de l'électricité sur son corps et/ou ses armes pendant une courte durée, permettant de neutraliser ses cibles à longue ou moyenne portée. L'utilisation prolongée de cette aptitude cause des effets néfastes sur l'état d'Asphodelus qui sera saisi de vertiges plus ou moins violents selon l'utilisation et qui mettent un certain temps à partir. Cette aptitude lui a valu un surnom, celui de "L'Orage d'Argent" du à ses vêtements particuliers.

Arme(s) : A son bras droit, une griffe mécanique régénérante en souvenir de son ami, Anthrian. Il dispose également de son arme personnelle, une épée bâtarde faite dans un alliage régénérant appelée "Châtiment" et d'un pistolet à six coups de calibre 44.

Métier : Chasseur de primes

Description physique : Asphodelus est d'une taille assez grande pour la moyenne des êtres humains, précisément 1 mètre 82 et dispose d'un peau laiteuse à la texture douce. Ses cheveux d'azur sont raides mais ordonnés, et il n'a jamais de problème le matin pour les coiffer. Ses yeux bleus sombre sont à l'image de son regard distant et posé, froid mais paradoxalement rassurant grâce à un lunatisme qu'il conserve. Il est généralement vêtu d'un haut noir, et d'un pantalon en jean de couleur bleu pourtant souple qui lui permet un déplacement rapide et porte sur lui une longue veste blanche à bordures noires qui reste généralement ouverte. Son épée est rangée dans son dos et son bras gauche est visible, ainsi que son bras droit, sa griffe mécanique d'une couleur argentée.

Histoire :

"Il y a des souvenirs qui restent ancrés dans la mémoire à jamais, mais ces souvenirs ne doivent pas gâcher votre vie."

Du bleu... C'est la la première chose qu'Asphodelus avait vu à sa naissance: du rouge et du bleu. Du rouge, comme le sang, comme si quelqu'un avait été tué, mais étant encore un nourrisson, il ne s'en souvenait pas... Le bleu d'un liquide dont il ne connaissait ni le nom ni l'utilité. Ce bleu, il ne le vit pas longtemps car il s'endormit peu après avoir ouvert les yeux. Un être né à partir de cellules humaines et de cellules d'un organisme inconnu, qui semblait pourtant en accord avec le génotype humain. Plus tard, c'était du blanc qu'il voyait, mais cette fois, Asphodelus avait sa conscience et pouvait réfléchir. Il devait avoir approximativement 5 ans lorsqu'il est né. L'un des seuls souvenir qu'il ait de cette époque est une simple phrase qui était "Expérience numéro 17 du projet Order Knights". Il ne savait pas ce qu'était ce projet, mais un homme en blouse arriva auprès de lui. Le regard confiant mais un certain désir dans les yeux, presque cruel, le scientifique avait l'air satisfait. A cette époque, le jeune garçon ne savait pas ce que le scientifique pensait ou désirait réellement. Pour lui, il était son seul et unique guide. Il lui dit qu'il était au "Laboratoire des expériences militaires secrètes de Zalem" et le fit visiter. On donna à Asphodelus une arme à feu et on lui ordonna d'abord de tirer sur des cibles inamovible. Etrangement, même pour un garçon de son age, tirer paraissait facile pour ce gosse. Il ne ressentait pas le recul, et le bruit assourdissant de l'arme de poing ne l'effrayait même pas. Les talents d'Asphodelus ne satisfaisait les savants qu'en partie, n'étant pas le seul à s'entrainer et n'obtenant pas les meilleurs résultats. Finalement, on emmena Asphodelus et d'autres enfants dans une salle étrange, ou de nombreuses personnes étaient assises, attachées contre les murs, que ce soit des hommes, des femmes ou des enfants.

Scientifique: Abattez les. C'est un ordre!

Tous s'exécutèrent sans pitié. Il n'y avait pas un seul enfant qui ait rechigné à presser sur la détente. Le sang, les cris, les pleurs, tous étaient sur le point de se graver dans l'âme d'Asphodelus, mais celui-ci ne le savait pas encore... Trois ans passèrent, avec cette même routine meurtrière. Mais cette fois, on décida de lâcher les enfants dans une sorte d'arène, ou des créatures hideuses étaient lâchées. Quelques moururent, beaucoup même, et Asphodelus avait failli en faire partie, jusqu'à ce qu'il saisit une sorte de bâton et se battit avec tel un sabre, déchirant son monstre. Les scientifiques avaient finalement trouvé le point fort d'Asphodelus, le maniement de l'épée. Il s'agissait du meilleur dans ce domaine, et très vite, les instigateurs du projet "Order Knights" avait ordonné l'étude du modèle numéro 17, Asphodelus Amaryllis. De nombreux implants furent placés sur le garçon, et il fut finalement capable de générer et contrôler l'électricité de son corps et de s'en servir comme arme. Un jour, on demanda de nouveau aux survivants du projet "Order Knights" d'exécuter des personnes, ce qu'Asphodelus ne fit pas, à la surprise de tous. Mais les scientifiques ne le tuèrent pas, ayant peur de perdre un sujet trop important. Ce qu'ils ne savaient pas, c'était que toutes ces décharges dues aux implants avaient "réveillé" des sentiments en stimulant les nerfs d'Asphodelus. Sa conscience d'humain était la, bel et bien réveillée, et ses remords commençaient à s'emparer. La notion de "Bien" et de "Mal", autrefois absente avait désormais commencé à faire surface. Plus tard, dans la nuit, un groupe indépendant de chasseurs attaqua la base ou les recherches étaient faites et tuèrent les scientifiques, emmenant les enfants avec eux. Asphodelus fut le seul enfant libéré immédiatement, étant le seul à avoir une conscience. Sans doute est-ce la providence qui avait offert sa liberté et sa conscience en même temps au petit garçon. Placé dans un Orphelinat, sa vie allait pourtant rester entachée du sang qu'il avait déjà fait couler. Il fit cependant la rencontre d'un garçon appelé Anthrian qui allait très vite devenir son meilleur ami et un moyen d'enterrer son passé sanglant. Les deux enfants grandirent et devinrent adolescent et à 15 ans, quittèrent l'orphelinat pour entamer une nouvelle vie. Lorsqu'ils sortirent de l'Orphelinat, leur naïveté était encore là. Ils étaient persuadés que le monde extérieur était magnifique, jusqu'à ce qu'il découvrirent la réalité du monde ravagé. Ce fut lors du rasage d'un village dont ils ne connaissaient pas le nom, un village isolé du grand regroupement dans des ruines, du massacre d'innocentes personnes par des criminels que les deux amis faillirent mourir. Anthrian perdit l'usage de son bras droit, coupé par un bandit qui fut cependant interrompu par Asphodelus qui décida de renouer avec une partie de son passé et de se servir d'une épée pour tuer, non pas pour des motifs mauvais, mais pour protéger un être cher. On greffa à Anthrian un nouveau bras droit, et le modèle choisi était une griffe en métal régénérant. Une griffe? Pourquoi? Simplement parce que les enfants étaient devenus chasseurs de primes, et qu'il fallait une arme pour Anthrian. Quatre ans passèrent et à deux, de plus en plus de criminels tombaient sous leur coups et Anthrian décida de s'attaquer finalement à de plus grand membres de la pègre. Asphodelus avait peur du résultat, doutant de leur expérience.

Anthrian: Asphodelus, pourquoi doutes-tu?
Asphodelus: Et si jamais nous n'étions pas capable de les vaincre, qu'est-ce qui nous arrivera? On va mourir et...
Anthrian: Ne dis pas ça! Nous ne perdrons pas la vie! On n'avancera pas si on se contente de petits malfrats!
Asphodelus: Vivre pour le risque... Nous avons encore la vie devant nous, il ne faut pas la gâcher.
Anthrian: A l'intérieur, je sais que tu en as envie. Nous ne sommes pas des petits brins d'herbe qui se laissent arracher par le vent!
Asphodelus: Anthrian, si on entre, on ne pourra pas faire demi-tour...
Anthrian: Tu vas m'abandonner seul? Si tu ne veux pas y aller alors j'irai seul.
Asphodelus: Non, attends moi!


Les deux chasseurs de primes étaient désormais dans le repaire des bandits, prêts à en découdre. Les combats durent rudes, mais aucun des deux de mourut. Cependant, ils avaient sous-estimé la difficulté et étaient tombés dans le piège du repaire. Les bandits étaient nombreux et avaient vite encerclé les mercenaires, les acculant, leur offrant une seule issue qui était la mort... Mais Asphodelus réveilla de nouveau ses pouvoirs passés et utilisa ses implants. Son bras droit fut percé par une lame mais ce n'était rien comparé à la douleur qui l'attendait. Anthrian avait protégé Asphodelus d'une lame traitre avec comme seul bouclier son corps... Dans un accès de fureur et sans doute grâce à une très forte chance, Asphodelus vint à bout de tous les bandits et se précipita sur son ami.

Anthrian: Tout est de ma faute...
Asphodelus: Allez, c'est... une blessure légère!
Anthrian: J'aimerais pouvoir le dire... Mais je n'ai pas pu me protéger moi-même... J'ai encore fait l'imbécile, à foncer tête baissée...
Asphodelus: Economise ton souffle, tu vas vivre.
Anthrian: Ah, Asphodelus... J'ai toujours su qu'on allait devenir de grands amis... Depuis... l'orphelinat... Mais tu dois vivre à présent, et sans moi, le lâche qui t'abandonne... Vis, et oublie le passé! Je sais quel malheur tu as traversé, mais tu dois vivre! Vivre sera ta rédemption... Pour toi... Et moi...
Asphodelus: Non... Non... Et que fais-tu de tes rêves?! Que fais-tu de tous nos espoirs?! Réponds!
Anthrian: Si tu ne veux pas oublier, prends mon bras, il t'ira à merveille, avec ton bras droit percé...


Rendant son dernier soupir, Anthrian mourut le corps percé, ayant protégé son seul et meilleur ami, laissant ses rèves s'envoler... Asphodelus hurla son nom, portant ensuite sa dépouille pour l'enterrer. Cet évènement triste passé, il se fit greffer son bras droit en guise de souvenir, renoncant à une partie de son humanité en mémoire de son ami. Six ans ont passé, et c'est dans ce monde de fous qu'Asphodelus, l'Orage d'argent, erre, chassant les têtes des criminels et cherchant le salut de son âme, honorant son ami mort...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Validé] Asphodelus Amaryllis
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [CF] Proposition de Planning (pour l'instant non-validé)
» Explications ? [Porte non validée ?]
» Compositions validées !
» [Suggestion] Autoriser un peu de hors-sujet dans les Blogs (validée)
» [Suggestion] Nouvelle rubrique vidéos (validée)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Reign of Chaos :: Avant de RP :: Présentations :: Présentations validées-
Sauter vers: